Les cheveux de Van Gogh

Artiste : Van Gogh, 1853 – 1890, artiste peintre, mouvement de l’Impressionnisme


Oeuvre : Auto-portrait, 1889


Marque : Head & Shoulders, 1961, industrie américaine du shampoing


Agence : Saatchi & Saatchi


 

Van Gogh à peint et dessiné près de 43 auto-portraits au cours de sa courte vie.van-gogh-self.jpg

Auto-portrait, 1889

Cet auto-portrait de Van Gogh est l’oeuvre la plus populaire de l’artiste. Le mouvement impressionnisme auquel il appartient est flagrant. Le visage est comme flouté par ses petites tâches de peinture.

C’est en 2008 que la marque de shampoing Head & Shoulders bien connue pour les fameux shampoing anti-pelliculaire sur lesquels leur communication est basée lance une nouvelle campagne : Point of View. Elle est disposée dans un abris choisit près des musés de Buenos-Aires en Argentine.

print080418-headandshoulders-4of5131401 (1)

Le concept est basé sur 2 affiches :

La première porte la mention « Le point de vue Head & Shoulders » dans leur typographie habituelle sur fond blanc. Leur logo est placé juste en dessous.

La seconde est une image sans autre information que l’adaptation de l’oeuvre de Van Gogh, vue du dessus. En effet on voit parfaitement les cheveux du maître de l’impressionnisme avec un point de vue aérien.

Ce coup de pub fut éphémère mais il fut suivit d’une promotion de cette campagne, d’un « buzz » publié sous la forme du visuel ci-dessus. On peut y retrouver le portrait de Van Gogh vu du dessus puis deux photos de l’installation dans un abris près des musés. On peut également y lire les mentions : « Titre : Point de Vue de Head & Shoulders » suivit de « Affiche du musés d’art contemporain extérieur » qui donne le contexte de l’affichage et de la création. Ensuite on peut lire que près des musées on peut retrouver d’autres portraits du point de vue de H&S comme celui de Mona Lisa. La marque lance comme un jeu de piste pour retrouver l’autre installation. La mention suivante explique que c’est un retournement fou des deux portraits les plus reconnues de l’histoire.

Le spectateur à besoin lui-même de changer de point de vue pour voir les deux affiches. Sa tête est protégée par l’abris. L’art le suit à la sortie du musée. Il peut apprécier l’efficacité démontrée par l’illustration des shampoings H&S.

 

 

http://saatchi.com/en-us/

http://impressionniste.net/vangogh.htm

http://creativity-online.com/work/head–shoulders-van-gogh/1613

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s