Déclinaison automobile du surréalisme (partie 3)

 

Artiste : Jérôme Bosch, 1450 – 1516, peintre et dessinateur, mouvement Primitifs flamands


Oeuvre : Le Jardin des Délices, entre 1494 et 1505, triptyque, Musée du Prado, Madrid


Marque : Voslkwagen, 1937, Ferdinand Prosche, Allemagne


Agence : DDB WORLDWIDE (groupe Omnicom), 1948, New York, Maxwell Dane, Ned Doyle et William Bernbach

 

C’est en 2008 que Voslkwagen parodie l’oeuvre de Jérôme Bosch « Le Jardin des Délices ».

 

 

C’est l’illustrateur Russe Kirill Chudinskiy est à l’origine de cette publicité.

Jérôme Bosch n’appartient par réellement au mouvement du surréalisme de par son époque et ses inspirations. Cependant, on peut considérer que son mouvement est précurseur du surréalisme. C’est pour cette raison qu’il fait partie des 3 artistes choisis pour promouvoir la Polo Bluemotion de Voslkwagen.

vw-jerome-boschbosch-jardin_des_delices-1504

Le Jardin des délices est l’oeuvre la plus populaire de Jérôme Bosch. C’est un triptyque très détaillés qui contient, encore aujourd’hui, de très nombreux mystères. On considère cette oeuvre comme un miroir nuptial ayant pour objectif de guider les futurs époux dans le droit chemin. On reconnait très distinctement 3 parties :

La première étant la Création, la seconde l’Humanité puis la troisième l’Enfer. La première partie est plus claire, avec des couleurs plus vives. Ces dernières se dégradent vers des couleurs extrêmement sombres vers l’Enfer.

C’est ce qu’à reproduit Voslkwagen. La partie droite est bien plus lumineuse que la partie gauche. Les nombreux éléments présents empêche un lecture rapide de la création mais permet d’attirer l’attention sur ce style graphique qui est propre à l’artiste originel.

PHOTOLISTE_20090717135448_bosch_lenfer_detail_600_.jpg

Insert de la partie « Enfer » de l’oeuvre

Commençons par la gauche, l’Enfer selon Voslkwagen.

On y voit des pompes à essence pendues à un arbre dans un décor apocalyptique. Comme sur l’oeuvre de Bosch, on retrouve également un homme ouvert dans le dos, devenu pompiste les deux pieds dans un étang sombre. La dernière goutte d’essence tombe. Sur son dos il porte une caisse, ouverte, qui laisse s’envoler les billets. Des petits hommes pompistes essaient de rattraper l’argent et de « sauver les meubles ». On aperçoit même un squelette de tuyau et de pompe.

Dans la partie centrale, les oreilles transpercées par un couteau se sont changées en pompe à essence se poignardant grâce à son bras-tuyau. Un porte-feuille s’enfuit en courant et un arbre découpe une pompe grâce à une clef de voiture.

Dans la dernière partie, la lumière et les couleurs sont printanières. Un tirelire cochon prend son envole, la nature reprend ses droits, un pompiste à la rue dans sa bulle est entourée de fleurs.

C’est le style de Bosch qui est imité ici tout en adaptant certains éléments à la situation de crise des pompistes et de la nature qui se réapproprie l’environnement quotidien.

La lecture de cette création se fait comme une histoire. de gauche à droite, l’environnement s’améliore grâce à la nouvelle Polo.

La signature « Absurdly low consumption » explique clairement l’objectif de la publicité. La nouvelle Polo Bluemotion ne consomme que très peu de carburant. Cette création est la parfaite illustration de la caractéristique principale de la voiture, détournée par l’art et la parodie.

Cette illustration fait partie d’une campagne appelée « SurrealD ». Elle est composée de 3 illustrations, chacune parodiant une oeuvre d’un artiste connut.

 

http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_grandes_peurs_de_jerome_bosch.asp

https://citizenzoo.wordpress.com/2009/10/28/quand-volkswagen-parodie-les-grands-peintres/#jp-carousel-5074

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Jardin_des_d%C3%A9lices

50 painting you should know – Edition PESTEL

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s